Startdoc Premium : offre d'essai à 1.79€/48h puis 39€/mois

Offre d'essai promotionnelle pour tester les services de startdoc.fr et valable jusqu'au 30/04/2024.Au delà de l'offre d'essai et sans résiliation durant cette période, l'abonnement se prolonge automatiquement au tarif de 39€/mois. Détail des conditions commerciales et tarifaires de l'offre en bas de cette page.

Formulaire:

CERFA 12666-03 : Demande d'allocations journalières de présence parentale

Téléchargez immédiatement en ligne ce modèle de document

Startdoc Premium : offre d'essai de 1.79€ pour 48h, puis 39€ par mois sans obligation de reconduction

Accès illimité à la bibliothèque de documents types et envoi illimité de courrier avec AR (réservé aux particuliers)

Téléchargez en ligne ce document

CERFA 12666-03 : Demande d'allocations journalières de présence parentale

Informations personnelles :

En validant, je déclare accepter sans réserve les Conditions Générales et la Politique de confidentialité de startdoc.fr. En validant les informations, je confirme commander un accès Startdoc Premium avec une offre d’essai promotionnelle pour un abonnement mensuel à durée indéterminée au tarif de 1.79€ TTC pour 48 heures, puis au tarif de 39€ TTC par mois par la suite. Au-delà de l’offre d’essai et sans résiliation de ma part durant cette période, j'autorise startdoc.fr à prélever chaque mois à date anniversaire le montant de l'abonnement sur la carte bancaire ayant servi au paiement de l'offre d'essai. Si je ne veux pas accéder immédiatement aux documents, mais seulement à l'issue du délai de rétraction de 14 jours, cliquez ici.
CERFA 12666-03 : Demande d'allocations journalières de présence parentale

CERFA 12666-03 : Demande d'allocations journalières de présence parentale

Téléchargez le Cerfa 12666-03 pour effectuer une demande d'allocations journalières de présence parentale.

Sommaire

Dernière mise à jour: 27/09/2022

Pour vous aider avec vos démarches relatives avec votre famille (mineur, handicape, regroupement familial…), nous vous proposons un accès simplifié au formulaire CERFA 12666-03. Éditer simplement ce fichier grâce à notre solution en ligne et diffuser votre demande rapidement par courriers simple ou AR en 1 clic depuis votre espace personnel. Déjà plus de 1 000 000 d'inscrits sur Startdoc depuis juin 2017, rejoignez notre communauté aujourd'hui !

la demande d'allocations journalières de présence parentale

La demande d'allocations journalières de présence parentale doit être faite auprès de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) dont vous dépendez. Vous devez remplir un formulaire de demande et fournir les justificatifs nécessaires. Les allocations journalières de présence parentale sont destinées aux parents qui interrompent ou réduisent leur activité professionnelle pour s'occuper d'un enfant de moins de 3 ans, en raison de son état de santé. Pour bénéficier des allocations journalières de présence parentale, vous devez justifier d'une activité professionnelle au moins égale à un mi-temps avant la naissance ou l'adoption de l'enfant, ou avoir été inscrit comme demandeur d'emploi pendant au moins 12 mois avant la naissance ou l'adoption de l'enfant. Vous ne pouvez pas bénéficier des allocations journalières de présence parentale si vous avez déjà bénéficié du congé parental d'éducation ou du congé de maternité/paternité. Les allocations journalières de présence parentale sont versées pour une durée maximale de 11 mois, à partir du moment où vous cessez votre activité professionnelle. Elles peuvent être prolongées dans certains cas, notamment en cas de maladie ou de handicap de l'enfant.

Qui verse l'allocation journalière de présence parentale ?

L'allocation journalière de présence parentale est versée par l'Assurance maladie aux parents d'un enfant de moins de 3 ans hospitalisé. Cette allocation permet aux parents de rester auprès de leur enfant et de participer à son accompagnement médical et psychologique.

Qui peut beneficier de l Ajpp ?

L'Ajpp est une aide financière destinée aux personnes âgées de 65 ans et plus. Elle permet de compenser une partie des pertes de revenus liées à l'âge. Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions, notamment avoir un revenu annuel inférieur à 22 000 euros.

.